Elevage de Terre-neuve

Von Niederhardthfeld

Get Adobe Flash player

Arthrose

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

Arthrose :

Le processus de vieillissement s'accompagne d'une modification de la composition chimique des cartilages articulaires, les rendant moins tolérants aux traumatismes ou aux forces mécaniques imposées aux articulations. Cependant, l'arthrose n'est pas seulement une maladie de la vieillesse. Elle peut aussi frapper des animaux plus jeunes, dans ce cas principalement les chiens de grand format. Une croissance trop rapide associée à un exercice physique trop précoce, à un surpoids, à une alimentation trop énergétique ou à un net excès alimentaire de calcium favorise le développement des maladies orthopédiques du chiot dont certaines sont héréditaires (dysplasie des hanches, des coudes...).

La prévention nutritionnelle et hygiénique Afin de limiter le risque arthrosique, il convient avant tout d'éviter tout surpoids, et ceci dès le plus jeune âge! Il est préférable qu'au cours de la croissance, le chiot reste même légèrement maigre et qu'il ne subisse pas de traumatisme articulaire -lors dejeux ou d'exercices physiques trop violents... Son alimentation doit faire l'objet d'un rationnement précis afin d'éviter tout excès de calories. Une règle d'or est de ne pas ajouter de supplément alimentaire (calcium, vitamines) sur un aliment complet pour chiot sans avis vétérinaire.

Chez le chien vieillissant, il est utile de maîtriser aussi le poids en réduisant les apports caloriques de 20% environ, de maintenir une activité physique régulière et d'envisager des adaptations micronutritionnelles inspirées des mesures diététiques prises pour le traitement.
Le traitement: nutritionnel, entre autres...

Au-delà d'un éventuel régime amaigrissant, les apports alimentaires du chien arthrosique doivent être totalement repensés. Sont conseillés: des nutriments antioxydants (vitamines E, C, polyphénols...) pour limiter l'attaque des cellules par les radicaux libres, des acides gras poly-insaturés réputés pour leurs propriétés anti-inflammatoires, et plus couramment des chondroprotecteurs. Ces substances (chondrôitine, glucosamine...) sont naturellement présentes dans les cartilages de tous les animaux. Extraites et purifiées, elles constituent la base de nombreux suppléments alimentaires et sont parfois incorporées dans certains aliments complets. À condition d'être employées à dose suffisante, leur efficacité a été démontrée mais attention, tous les suppléments n'ont pas la même pureté et ne sont pas assimilés de manière égale. La pproche nutritionnelle peut être associée à d'autres traitements, allopathiques ou non. Il ne faut pas négliger la pratique régulière d'une activité physique douce (promenades, natation...) et la physiothérapie* qui apporte beaucoup à la mobilité.

* La physiothérapie a pour but de maximiser la fonction physique et la motricité chez les ëtres vivants
en utilisant des moyens physiques, tels que la thérapie manuelle, la chaleur, la cryothérapie (froid),
1 ëlectrothérapie (stimulation musculaire/sensorielle, ultrasons, laser, etc.), 1 éau, les exercices, les massages, et la fonctionnalité.

L'arthrose suite :

L'arthrose est une altération (destruction) progressive des cartilages des articulations. Ce cartilage est constitué de cellules les chondrocytes, d'un réseau de fibre collagène et d'une matrice. Ce cartilage recouvre les os au niveau des articulations et sert d'amortisseur" de choc. On peut ainsi retrouver l'arthrose principalement au niveau des hanches, des coudes,des genoux, les épaules. Les symptômes de la dysplasie sont liés à l'apparition d'arthrose au niveau des hanches. L'intérêt de contrôler les Eanches réside également dans le fait que l'on peut essayer de ralentir le processus d'arthrose. Les signes de l'arthrose sont la douleur, particulièrement quand il fait humide et froid ou lorsqu'il a produit un effort intense. Le chien a alors des difficultés à se mouvoir et peut boiter. L'arthrose apparaît dans le cadre de processus dégénératifs tels que la vieillesse, ou de malformation des os comme la dysplasie. Avec certains médicaments ou compléments alimentaires on peut ainsi limiter (retarder) la souffrance du chien, mais en aucun cas la guérir. La prise d'anti-inflammatoires permet de soulager la douleur. La prise de médicaments n'est pas toujours sans conséquence. Discutez-en avec votre vétérinaire.

Mais des chiens présentant une dysplasie à un stade avancé peuvent ne pas développer d'arthrose avant cinq ou six ans voire 7 ans, tandis que d'autres ayant une dysplasie plus légère seront atteints plus tôt et plus gravement. La dysplasie est donc une maladie complexe.
'sachez cependant que malade, il ne pourra pas faire d'effort physique intense sous peine de déclencher de vive douleur si le processus d'arthrose est bien entamé. Un minimum d'exercice physique est nécessaire pour le maintenir en bonne santé. attention à ne pas laisser le chien trop longtemps sur un sol humide et froid car cela peut favoriser l'apparition de la douleur, surveiller aussi : la dysplasie des coudes de plus en plus fréquente.

Elevage von Niederhardtfeld - Elevage de Terre-Neuve

N° Siret : 52378216700010

N° Elevage : 683 710

N° TVA intracommunautaire : FR52378216700010

N° Certificat de Capacité : 68/114 Copyright 2010.

Les textes et les images sont la propriété exclusive de l'élevage von Niederhardtfeld  - Reproduction interdite

Ce site a été réalisé par Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Annuaire Animalier élevages de chien

Accès à l'administration du site.